Rechercher
homeAccueil du site > ANR 2016 : Microfeed & Redlosses retenus à l’AAPG 2016

Actus & agenda Valorial

24
mars
17

Missions Internationales 2019 : San Francisco, Chicago, Shangaï, Xiamen, São Paulo

Nouez des partenariats à l’international, dans le cadre du projet européen New Frontiers in Food ! (...)
nove
25

Mission exploratoire "Food Tech" en Israël

Nouez des partenariats en Israël ! Valorial vous propose d’embarquer pour une mission exploratoire (...)
octo
16

Valorial’Connection : « Innovez haut en couleur ! »

Venez comprendre et échanger sur le pouvoir de la couleur des aliments ! Avant de déguster un aliment, un (...)
octo
04

Conférence IAA "Pratiquez-vous la co-création dans l’agroalimentaire ?"

La Technopole Quimper-Cornouaille, en partenariat avec Valorial, vous invitent à participer à la 8e conférence (...)
sept
27

Appel à Projet Générique ANR 2019

L’Agence Nationale de la Recherche (ANR) vient de publier les documents relatifs à l’AAP Générique 2019 (lien ici…). (...)

Actualité & Agenda VALORIAL

ANR 2016 : Microfeed & Redlosses retenus à l’AAPG 2016

Fin juillet, l’ANR a publié les résultats tant attendus de son Appel A Projets Générique (AAPG). 801 projets de recherche ont été sélectionnés, répartis sur les 3 instruments de financement suivants :
- Jeunes chercheuses Jeunes chercheurs (JCJC) : 247 projets soit 31%
- Projets de Recherche Collaboratifs (PRC) : 428 projets, soit 53% 
- Projets de Recherche Collaboratifs - Entreprise (PRCE) : 126 projets soit 16%.
A noter que le taux de succès de cette année est bien supérieur à l’année dernière : 801 projets sélectionnés en 2016 contre 667 en 2015.
 
Valorial se félicite d’avoir labellisé 7 projets dont 2 ont été retenus au sein du Défi 5 : « Sécurité alimentaire et défi démographique », qui comptabilise 38 projets sélectionnés tous instruments de financement confondus, ce qui, sur 801 projets, représente 5% (contre 276 projets pour le Défi 4 : « Vie, santé et bien-être », soit 35%).
 
Résumés des deux projets labellisés par Valorial et retenus à l’AAPG 2016 : 
- Le projet MICROFEED se propose de développer l’axe microbiote intestinal et son lien avec la génétique et la génomique de l’efficacité alimentaire et de la robustesse de l’hôte dans deux protocoles uniques actuellement développés à l’INRA et en partenariats avec les sélectionneurs français. Le consortium sera composé de cinq groupes INRA spécialisés dans la génétique et la génomique d’animaux d’élevage, l’étude du microbiote, plus deux partenaires privés impliqués dans la sélection des porcs. Le projet permettra l’acquisition de connaissances nouvelles, la proposition de nouvelles stratégies pour l’efficacité alimentaire des porcs, et la définition de projets de R&D orientés sur l’exploitation des interactions hôte/microbiote pour une meilleure exploitation de ressources alimentaires variées par les animaux.
Projet porté par l’UMR GENPHYSE (INRA)
 
- L’altération des aliments entraîne des pertes significatives et représente un problème économique important pour l’industrie agroalimentaire. L’objectif du projet REDLOSSES est de réduire les pertes alimentaires en prédisant, tôt dans le procédé de production, la probabilité d’occurrence d’altération bactérienne du produit durant son stockage. Les viandes de porc et de volailles, les plus consommées en France ont été choisies comme modèle d’étude. Les résultats seront utilisés pour identifier des indicateurs d’altération et pour construire des modèles mathématiques innovants de prédiction de l’occurrence de l’altération en fonction de la composition initiale des communautés bactériennes (diversité et abondance) et de paramètres abiotiques (température, atmosphère protectrice). L’impact économique des pertes sera aussi estimé et les modèles seront validés de manière à proposer des outils d’aide à la décision pour les producteurs de viande.
Projet porté par l’UMR SECALIM (Oniris)
 
Contact :
Gwen Weber
gwenn.weber pole-valorial.fr
 
+ d’infos sur le Plan d’Action de l’ANR édition 2017