Rechercher
homeAccueil du site > L’agroalimentaire est bel et bien entré dans la transformation (...)

Actus & agenda Valorial

23
mars
17

Missions Internationales 2019 : San Francisco, Chicago, Shangaï, Xiamen, São Paulo

Nouez des partenariats à l’international, dans le cadre du projet européen New Frontiers in Food ! (...)
nove
25

Mission exploratoire "Food Tech" en Israël

Nouez des partenariats en Israël ! Valorial vous propose d’embarquer pour une mission exploratoire (...)
octo
16

Valorial’Connection : « Innovez haut en couleur ! »

Venez comprendre et échanger sur le pouvoir de la couleur des aliments ! Avant de déguster un aliment, un (...)
octo
04

Conférence IAA "Pratiquez-vous la co-création dans l’agroalimentaire ?"

La Technopole Quimper-Cornouaille, en partenariat avec Valorial, vous invitent à participer à la 8e conférence (...)
sept
27

Appel à Projet Générique ANR 2019

L’Agence Nationale de la Recherche (ANR) vient de publier les documents relatifs à l’AAP Générique 2019 (lien ici…). (...)

Actualité & Agenda VALORIAL

L’agroalimentaire est bel et bien entré dans la transformation numérique


Et dire qu’il y a encore cinq ans, soit presque une éternité, les sujets de la transformation numérique et de la 4e révolution industrielle étaient encore considérés comme « prospectivistes »… Autant se dire qu’aujourd’hui, ils se matérialisent à vitesse grand V dans nos usines agroalimentaires. Dans l’usine type des années 80, qui se caractérisait par un stade de production auquel succédait une phase de contrôle, on agissait a posteriori. Dans les années 2010, c’est l’usine en temps réel qui s’est déployée permettant de fonctionner à flux tendus, et d’accroître la performance industrielle. Aujourd’hui, nous basculons dans l’ère de l’usine agroalimentaire prédictive.
 
Cette capacité d’anticipation ne peut être efficiente qu’à la condition d’avoir la maitrise coordonnée de l’ensemble des ressources à mobiliser dans une usine : moyens humains, capacité machines, matières premières, consommables, ... mais aussi en tenant compte et en faisant interagir ces données internes avec des informations externes à l’entreprise (Smart Data).
Cette transformation digitale étant tellement globale que sa réussite est aussi fragile qu’un château de cartes. Bouger l’une d’elles et tout peut s’écrouler. Qui n’a pas en tête des exemples malheureux de déploiement d’un nouvel ERP ou la refonte du SI… Pourtant, il n’y a d’autres choix que de prendre à bras le corps ces transformations aussi risquées soient elles.
 
Pour s’en convaincre, nous vous invitons à découvrir un espace de démonstration dédié à ce thème lors du prochain salon CFIA qui se tiendra à Rennes du 7 au 9 mars prochain. Quatre angles viendront illustrer cette approche prédictive qui prend de plus en plus corps dans les entreprises agroalimentaires : prédiction des ventes, maintenance prédictive, prédiction des durées de vie des produits alimentaires, prédiction de consommation des « utilités ». Le pari de cet espace est de montrer que c’est dans la mise en correspondance et en interaction de ces 4 thèmes que des gains de performance seront générés et gage de la pérennité de ce secteur industriel vital pour l’économie de nos régions.

Jean-Luc PERROT
Directeur
valorial pole-valorial.fr