Rechercher

Project stories

NEO1 :

Porteur : Consortium BBA
Appui au montage de projet : Pôle Agronomique Ouest
Axe thématique : Microbiologie et sécurité des aliments
Date de labellisation : janvier 2010
Durée du projet : 24 mois
Budget : 110 344 €
Financeurs : Conseils Régionaux de Bretagne, Pays de Loire et Basse-Normandie ; Conseil Général d’Ille et Vilaine
 
Enjeux & objectif :
Près de 50% des enfants consomment des poudres de lait infantiles. Au cours de leur processus de fabrication les industriels sont contraints d’appliquer différents traitements thermiques, pour prévenir des contaminations microbiologiques. Ces traitements induisent l’apparition de produits néoformés dont certains sont suspectés d’être nocifs pour la santé des nouveau-nés.
Les industriels laitiers du consortium BBA se sont associés à ce projet dans le but de vérifier si les traitements thermiques ont véritablement un rôle prépondérant dans l’apparition des produits néoformés et, le cas échéant, de définir les conditions de traitements thermiques susceptibles de prévenir la formation de ces composés néoformés (dont certains susceptibles d’être nocifs) dans les poudres de laits infantiles.
 
 
Retombées & perspectives :
Ce projet d’innovation a permis de déterminer 3 traitements thermiques permettant l’obtention de 3 niveaux de produits néoformés (bas, intermédiaire et haut) dans les laits infantiles. Il est désormais démontré que les traitements thermiques ont une incidence, dépendante de la composition nutritionnelle initiale des formules, sur la production de néoformés.
Il va permettre d’envisager un nouveau projet d’étude approfondie sur l’évaluation des effets physiopathologiques (sur modèle porcelet) des néoformés potentiellement présents dans les laits infantiles. Si ce programme se poursuit sur ces bases, le même consortium de partenaires, associant laboratoires de recherche et industriels laitiers, y participera.