Rechercher

Project stories

ROLAVOX :

Porteur : CCPA (35) (Conseils et Compétences en Productions Animales)
Appui au montage de projet : ZOOPOLE Développement
Axe thématique : Nutrition santé animale & humaine
Date de labellisation : Janvier 2008
Durée du projet : 33 mois 
Budget : 235 815 €
Partenaires : TERRENA (44), CEVA (22), INRA SENAH (35)
Financeurs : Conseil régional Bretagne, Conseils généraux d’Ille-et-Vilaine et des Côtes d’Armor
 
Enjeux et objectifs : 
Les principaux objectifs de ce projet étaient la maîtrise de la santé des lapins avec des solutions exclusivement naturelles et l’amélioration des qualités diététiques déjà reconnues de cette viande.
Une formulation originale des aliments pour lapin a été mise au point avec l’incorporation de graines de lin associées à un apport d’ingrédients naturels sélectionnés par le CCPA.
Elle a permis de maintenir en bonne santé les lapins, de réduire les acides gras saturés de la viande, de l’enrichir en Oméga3, et d’en assurer une bonne conservation dans le temps. 
La viande de lapin ainsi obtenue améliore l’équilibre des acides gras dans l’alimentation humaine, en conformité avec les recommandations nutritionnelles actuelles. 
 
Retombées & perspectives :
Ce projet a permis au groupe Terrena d’élargir son offre en proposant la viande de lapin enrichie naturellement en oméga3, avec la mise en place d’une production spécifique.
CCPA a développé dans le cadre de ce projet de nouvelles connaissances qui se matérialisent aujourd’hui par des ingrédients nouveaux (adjuvants), et une technique de formulation des aliments qui a prouvé son efficacité. Par ailleurs, la marque MEGA déposée par CCPA pour différencier cette technique nutritionnelle a été intégrée par Terrena Nutrition Animale dans sa nouvelle gamme d’aliments lapin Orfy MEGA. 
L’ensemble des partenaires dispose désormais d’une meilleure connaissance sur les possibilités d’enrichissement de la viande de lapin en oméga3 et de leur bonne conservation dans le temps. 
Les résultats de ces travaux de recherche font l’objet de communications : Journées francophones de Nutrition à Lille, Journée de la Recherche Cunicole...
Les premiers résultats sont prometteurs : amélioration de la santé des animaux en élevages et aussi, meilleure valorisation de la viande de lapin.