Rechercher

Project stories

Ecoprom :

Description du projet

Porteur : UMR STLO 1253 INRA - Agrocampus Ouest (35)
Partenaires : Université Rennes 1- UMR-SCR (35), ARTS Chambéry (ex LOCIE-SERAM ENSAM Chambéry) (73), GES (35), NOVASEP Process (78), SOREDAB SA (78)
Axe thématique : Technologies innovantes
Date de labellisation : janvier 2007 
Durée du projet : 48 mois
Budget :1 800 000 €
Cofinanceur : Agence Nationale de la Recherche (ANR)
 
Présentation :
Face à la compétitivité industrielle, aux enjeux environnementaux et règlementaires, les industries agroalimentaires sont contraintes de proposer des procédés performants en termes de qualité, de sécurité alimentaire mais également plus respectueux de l’environnement.
Ce projet vise donc à développer une cascade d’opérations membranaires permettant l’extraction de deux protéines majeures du lait bovin d’intérêt commercial en industrie : l’α‐lactalbumine et la β‐lactoglobuline. L’objectif est de garantir la fonctionnalité des protéines tout en réduisant l’impact environnemental du procédé par rapport aux techniques de référence (coûteuses et génératrices de forts rejets).
 
Retombées :
> Scientifiques & technologiques : Ce projet de recherche permet de conforter les potentialités des procédés membranaires pour le fractionnement des protéines (maintien de l’intégrité des protéines, impact environnemental global moindre). L’Analyse du Cycle de Vie a permis de faire ressortir des leviers d’action aboutissant à des procédés de fractionnement éco‐conçus. Au final, 4 pistes d’amélioration environnementale ont été identifiées : économies d’énergie, d’eau, de matière première (lait), et de substances (nettoyage).
Ces résultats font l’objet de nombreuses publications tant au niveau national qu’international, sous la forme d’articles scientifiques (3 parus,
mais 6 toujours en cours), de communications orales (10) ou écrites (13) ou encore d’articles ou de conférences de vulgarisation (19). Enfin, ces résultats ont permis la réalisation d’un guide de recommandation pour l’éco‐conception des procédés de séparation membranaires des constituants du lait. Ce guide donne les grandes lignes d’une démarche d’ACV simplifiée applicable aux procédés de l’industrie laitière.
> Economiques : Les résultats (procédés de fractionnement, démarches ACV) ont pu être exploités rapidement par les partenaires du projet. Cette connaissance des démarches d’ACV et d’Eco‐conception leur permettent d’avoir un regard critique sur les outils, et leur donne la possibilité de commenter, de critiquer les études ACV réalisées, d’apporter des conseils adaptés voire même d’intégrer cette démarche pour la conception d’installations ou l’analyse critique d’installations existantes. Certains partenaires industriels
se sont très vite appropriés la démarche d’ACV simplifiée : un industriel partenaire, en particulier, a déjà mis en pratique cette démarche pour analyser l’impact environnemental de certains ateliers de filtration au sein de son groupe.
 
Perspectives :
La méthodologie développée constitueune référence pour l’éco-conception de procédés dans les industries laitières et pourra être transposée à d’autres procédés en agroalimentaire. La diffusion des résultats continue auprès d’autres industriels transformateurs et équipementiers, au travers d’actions de vulgarisation, de formation et d’expertise des partenaires.
Les connaissances acquises dans ce projet sont valorisées via la participation du STLO dans le projet ANRValobab "VALOrisation durable du BABeurre » coordonné par MC Michalski (INRA UMR CARMEN Lyon) labellisé par Valorial en avril 2011.
Une réflexion collective sur un autre projet autour de l’éco-conception de procédés agroalimentaires est en cours.