photo stephan rouverand

Stephan Rouverand

Chef de Projets senior

Accompagnement, émergence, montage de projets recherche pré-compétitifs, animation cluster

Tel : +33 (0)2 99 31 45 35
Mob : +33 (0)6 22 75 70 48

Mes missions

  • Animation de clusters industriels
  • Accompagnement au montage de projets de recherche précompétitifs
  • Pilotage de projets

Mes passions dans la vie

  • Moto, scooter, vélo, voire pourquoi pas trottinette : tout ce qui a 2 roues est une invitation à changer d’horizon le temps d’une balade
  • Jardinage (potager) et pâtisserie

Si j’étais … 

  • Si j’étais un plat : une salade tomates-anchois-basilic, pour entretenir mon coté méditerranéen
  • Si j’étais un ustensile de cuisine : un couteau avec une belle lame damassée et un manche en loupe de buis
  • Si j’étais un article de sport : un volant de badminton, j’ai toujours rêvé d’avoir une jupe en plumes et d’être rapide comme un éclair
  • Si j’étais une innovation : un remède contre le sommeil, pour avoir plus de temps pour faire plus de choses !
  • Si j’étais un pays : la Bretagne. Ah bon, ce n’est pas un pays ? Alors les Cévennes, parce que là-bas l’eau qui coule dans les ruisseaux est plus claire que celle du robinet. Quoi? ce n’est pas un pays non plus ? Zut alors !
  • Si j’étais un(e) artiste : Mathurin Méheut, parce que sa peinture peut te faire comprendre un métier ou une activité que tu ne connaissais même pas !
  • Si j’étais un cocktail : n’importe lequel ! Pourvu qu’il y ait du rhum !
  • Si j’étais une chanson : « Petite sirène » de Francis Cabrel, parce que ça fait 16 ans que je suis papa (pour la 1ère fois) mais cette chanson me donne à chaque fois l’impression que c’était hier
  • Si j’étais un objet que j’emmènerais sur une île déserte : mon VTT parce qu’on peut pas jouer au badminton tout seul
  • Si j’étais un film : « Star Wars », parce que je n’ai jamais eu de copain comme Chewbacca ou Jar Jar Binks

Ma devise

« Les paroles ne traduisent que l’intention de plaire quand les actes démontrent la volonté de faire. »

Ma madeleine de Proust

Sortir un couteau de ma poche, pour tailler un sifflet dans un bouscas de châtaigner, manger une pomme piquée chez le voisin, nettoyer le pied d’un cèpe, se faire une tartine de miel, enlever une écharde du doigt de son petit frère qui gueule comme un putois, etc …

Contactez-moi

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.