Modulab

arton539

Rencontre avec Gilles Nassy de l’IFIP, partenaire de ce projet d’abattoir hautes technologies, un outil modulaire décliné en 3 versions, livré clé en main.

Quel était l’objectif principal de ce projet d’innovation collaboratif ?

L’Ifip qui réalise des audits de petits abattoirs depuis des années avait constaté les difficultés récurrentes auxquelles ils étaient confrontés :

  • équipement mal dimensionnés entre eux et peu compatibles (par exemple des équipements d’échaudage largement surdimensionnés entraînent des difficultés d’exploitation et des surconsommations d’eau et d’énergie)
  • des équipements trop sophistiqués difficiles à entretenir et à piloter dans ces structures modestes
  • une conception rarement correcte des zones de porcherie ou de bouverie ayant des effets négatifs sur le bienêtre animal avant la mise à mort
  • des difficultés à maîtriser les coûts d’abattage entraînant bien souvent des pertes d’exploitation des abattoirs malgré des coûts d’abattage dissuasifs pour les circuits courts
  • des équipes insuffisamment formées que ce soit sur l’hygiène ou sur le bien-être animal

 

Pour répondre à ce constat , l’idée de Modulab était de rassembler dans un outil standardisé et les meilleurs équipements et les meilleurs usages afin de garantir à l’exploitant un outil de petite taille mais lui apportant une compétitivité optimales sur 4 critères :

  • La maîtrise des coûts d’investissement et d’exploitation
  • Une maîtrise de l’hygiène par un PMS et une formation livrée avec l’équipement
  • Le respect du bien-être animal par une bonne conception et une formation par l’Ifip des opérateurs
  • Un respect de l’environnement par des équipements innovants de maîtrise de l’énergie et des consommations d’eau.

Quel est son caractère innovant ?

Les petits abattoirs étaient conçus sur mesure donc coûteux et sans garantie de bon fonctionnement ni de respect des exigences sanitaires, qualité et bien-être animal.
Modulab propose une solution économique clé en main apportant ces garanties par l’expertise rassemblée chez les concepteurs : Agrocept, Couédic Madoré, Ifip.
Par une conception déjà réalisée, Modulab permet des économies de conception et une rapidité de réalisation. 12 mois à partir de la signature du permis de construire.

Cette offre s’adresse à ceux qui ne sont pas experts dans la conception d’un abattoir et qui préfèrent profiter des garanties de spécialistes que de s’aventurer dans une conception propre d’un outil sur mesure.
A l’heure où les politiques publiques encouragent la fabrication locale et les circuits courts, Modulab offre aux professionnels le moyen de travailler en direct : éleveurs et bouchers, transformateurs, charcutiers…..à un prix très compétitif. Le coût moyen d’abattage à façon devrait être divisé par 2 au moins.

Où en êtes-vous aujourd’hui ?

Il existe 3 versions de Modulab : Multi espèces, mono-espèce porc, Mono-espèce bovins-ovins.
Les plans et les chiffrages sont réalisés. Le plan de maîtrise sanitaire est finalisé. Les consommations de fluides et d’énergie sont connues, le coût d’abattage selon les volumes à traiter est établi.
Nous rentrons donc dans une phase de commercialisation. Le premier client en réflexion avancée est un partenaire du projet : Cochonnailles de Haut Bois est une entreprise de transformation à la ferme qui veut se doter du meilleur outil d’abattage pour son usage propre. CHB demande aussi une assistance technique et scientifique pour présenter aux services de contrôle un Plan de Maîtrise Sanitaire et des procédures de Bienêtre animal indiscutables car conçus par des spécialistes.
D’autres contacts sont établis en France pour la construction d’abattoirs publics en remplacement d’anciens établissements. A l’étranger pour des besoins divers : Côte d’Ivoire, Thaïlande.

Vous vous êtes engagé dans ce projet d’innovation collaboratif avec plusieurs partenaires : innover en mode collaboratif, cela représente quoi pour vous ?

L’innovation en mode collectif permet d’associer des compétences complémentaires. Il s’agit de rendre possible la concrétisation d’idées portées par des entrepreneurs mais nécessitant des compétences complémentaires.
Pour être efficace, le consortium doit être léger et très complémentaire. Chacun doit y avoir sa place.
Lorsque la confiance est établie les bénéfices sont énormes car la complémentarité permet d’avancer très vite dans l’innovation. Un vrai esprit d’entrepreneur peut se mettre en place.
Les limites sont celles de tout projet de R&D, la capacité concrétiser réellement l’ambition de départ. Il faudrait sans doute pour cela être plus challengé par les financeurs sur les résultats obtenus que sur les moyens engagés.

Téléchargez :

Plaquette Modulab – IFIP

Fiche technique du projet

  • Titre du projet : Abattoir multi espèces modulaire "Low Cost" pour la valorisation des démarches en circuits courts
  • Porteur : COUEDIC MADORE
  • Type de projet : Industriel compétitif
  • Axe thématique : Technologies innovantes
  • Date de début : mars 2015 - Date de fin : août 2017
  • Coût total du projet : 1 959 079,00 € - Aide totale : 221 171,00 €
  • Consortium : COUEDIC MADORE, IFIP (INSTITUT DU PORC), AGROCEPT INGENIERIE, COCHONAILLE DU HAUT BOIS
  • Co-financeurs publics : CONSEIL REGIONAL DE BRETAGNE, CONSEIL DEPARTEMENTAL DES COTES D'ARMOR, SAINT BRIEUC AGGLOMERATION

Contact

Gilles NASSY - IFIP - Institut du porc
Pôle Viandes et charcuteries


02 99 60 98 41