Proleval

photo-proleval-dv-equipe

Pour une nouvelle filière française des oléoprotéagineux

1 an et demi après son lancement, point d’étape avec Guillaume Chesneau, Directeur Recherche & Innovations de Valorex, qui conduit le consortium national du projet, financé par le Programme d’Investissements d’Avenir (PIA). Montant total : 17 millions d’€ sur 5 ans.

Vous pouvez nous rappeler les principaux objectifs de ce projet d’innovation collaboratif ?

Proleval n’est pas un projet d’innovation collaboratif comme les autres, l’objectif fondamental étant d’instaurer un nouveau modèle agricole répondant aux attentes sociétales des consommateurs et des citoyens.

Il vise à mieux valoriser une production d’oléoprotéagineux indigènes tracée et qualifiée, en substitution de soja d’importation, afin de répondre aux besoins croissants en nourriture de la population mondiale, et ce dans le respect des principes de production durable. Il porte sur la structuration d’une filière des oléoprotéagineux français comme la féverole, le lupin, le pois et le lin, et comprend un travail sur la sélection et la culture de ces espèces végétales adaptées aux territoires, sur la conception de traitements innovants des graines pour les rendre plus digestes et assimilables, et également un travail de création d’équipements de suivi et des formulations adaptées pour une utilisation optimisée dans la nutrition des animaux de rente. Il vise in fine, via la chaîne alimentaire, à une amélioration de l’alimentation humaine.

En quoi est-ce une « véritable » innovation ?

La clé de la réussite à l’innovation par la diversification des systèmes culturaux est décrite par les experts en l’addition de 3 leviers indispensables : le débouché (vers le consommateur), la coordination (de toute la filière) et les innovations technologiques (issues des programmes R&D). Innover au cœur des procédés de traitement des graines oléo-protéagineuses pour une meilleure valorisation par l’animal, et innover par des technologies de mesure rapide de la preuve de la différenciation permettront : 1- de faire rayonner un déploiement organisé de nouveaux savoir-faire au sein des acteurs de la nutrition animale, 2- de faire reconnaître cette différenciation auprès de l’aval de la filière et des consommateurs.

Où en êtes-vous aujourd’hui ?

Après 18 mois de travaux intenses menés en relation étroite avec l’INRA pour évaluer les multiples technologies en comparaison et en association, nous sommes déjà en passe de pouvoir proposer des adaptations de procédés très vite industrialisables, et donc de proposer des innovations produits. La suite du projet est d’évaluer également des technologies de rupture, de bâtir notre propriété intellectuelle, de concevoir les business model et le marketing.

Innover en mode collaboratif, ça représente quoi pour vous ? 

Le mode collaboratif est pour nous à la fois une évidence et une nécessité de par notre modèle de développement transversal, porté jusqu’au consommateur par l’Association Bleu Blanc Cœur. Quant à notre collaboration avec les très nombreux laboratoires de recherche, elle est historique mais sera aussi futuriste, du fait de la construction et de la reconnaissance des fondements de notre démarche par des scientifiques indépendants.

Téléchargez :

Fiche technique du projet

  • Titre du projet : PROLEVAL : PRotéagineux, OLEagineux, VALorisation animale : Intégration des oléo-protéagineux français dans l’alimentation des animaux d’élevage via la chaîne alimentaire, du végétal à l’homme, dans l’objectif de répondre aux attentes sociétales.
  • Porteur :  Valorex
  • Type de projet : Structurant
  • Axe thématique : Technologies innovantes
  • Date de début : octobre 2014 - Date de fin : octobre 2019
  • Coût total du projet : 17 M€ - Aide totale : 8 M€
  • Consortium : VALOREX, DIJON CEREALES, GROUPE TERRENA, INRA - CENTRE PARIS
  • Co-financeurs publics : PSPC, BPIFRANCE

Contact

Guillaume Chesneau - Valorex
Directeur Recherche & Innovations


06.19.92.54.04
http://www.valorex.com