MAN-IMAL

Man-Imal Master's Degree : From Animal To Man: Oniris Nantes

une Santé, une Médecine
One World, One Health
Animal-Homme-Alimentation

MAN-IMAL est le programme pionnier français de formation basé sur le concept « One world, One health » porté par l’OMS, la FAO et l’OIE. Ce programme innovant est piloté par Oniris, en partenariat avec les Facultés de médecine des Universités de Nantes et d’Angers et l’École Supérieure d’Agriculture d’Angers.

Quel est l’objectif principal de ce projet d’innovation collaboratif ?

MAN-IMAL répond au constat de la vulnérabilité et de l’insuffisance des systèmes de production et de la gestion des interfaces animal-homme-aliment, du fait de leur cloisonnement et de l’absence de formation commune entre leurs acteurs majeurs (les vétérinaires, les médecins et les ingénieurs). En structurant une démarche commune de formation, il optimise l’organisation de ces systèmes et la gestion des risques sanitaires et nutritionnels. Par le décloisonnement des pôles santé et agroalimentaire de la région des Pays de la Loire autour du triptyque « animal-homme-alimentation », MAN-IMAL forme des cadres et des techniciens capables de faire face ensemble à la complexité des enjeux internationaux de sécurité sanitaire et nutritionnelle et de santé publique. Le programme est marqué par la pluridisciplinarité de ses enseignements et la mise en place de méthodes pédagogiques innovantes : études de cas croisées, e-Learning, intervention de professionnels, formation participative au laboratoire, stages d’immersion en milieux professionnels…Dans ce programme, vétérinaires, médecins, pharmaciens, ingénieurs et biologistes apprennent à travailler ensemble, pour acquérir une même culture et partager leurs expertises spécifiques afin de répondre aux nouveaux besoins des secteurs de l’agroalimentaire et de l’expertise en santé et en qualité.

L’expérience MAN-IMAL a été construite selon une démarche de Learning Lab avec le souci d’une organisation apprenante et la combinaison de 4 actions clefs :

  •  Une organisation logistique efficiente : procédure de recrutement à l’international,
    d’admission et accueil, coaching (vie en France, modes d’apprentissages, recherche de
    stages), mise en place de commissions (organisation de la formation, perfectionnement) ;
  • La construction d’une pédagogie interdisciplinaire et multiculturelle : 5 méta-briques
    thématiques, animations de temps de partage pour co-construire les interventions en
    gestions des risques, coaching sur le travail en équipe et la communication interculturelle ;
  • La mise en place de pédagogies innovantes différenciées : plateforme numérique et
    hybridation des modules, mise en place de salles connectées pour un apprentissage actif,
    partage des savoirs et gestions de projets, diversité des évaluations et coaching entre pairs ;
  • L’évaluation des processus et la valorisation : amélioration continue sur l’organisation
    logistique, de la formation, de la pédagogie ; développement de partenariats nationaux et internationaux ; observation recherche sur les innovations pédagogiques et interculturelles, sur le travail collaboratif entre les partenaires.

Quel est son caractère innovant ?

Le programme MAN-IMAL a mis en place plusieurs actions et dispositifs innovants :

  • La création d’un nouveau parcours diplômant : Master 2 international « One Health ».
  • La promotion du « One Health » : 9 colloques ; 1 journée de créativité pédagogique pour les étudiants à partir d’une simulation basée sur un enjeu « One Health » pensé par les étudiants.
  • Une organisation apprenante : définition d’une organisation logistique équitable et coopérative entre les partenaires, d’une pédagogie interdisciplinaire et multiculturelle, de pédagogies innovantes, d’une évaluation des actions avec des entrées de recherche en pédagogie et un regard sociologique sur l’organisation produite.
  • Gestion de l’interculturalité : avec un souci d’ouverture au-delà de nos frontières et de
    partage sur les pratiques de production et de consommation, les enjeux sanitaires des pays des participants ; échanges et enseignements dans une perspective globale avec pour soutien la langue anglaise.
  • Gestion de l’interdisciplinarité : coaching des apprenants sur les façons de travailler en
    équipe, la communication interculturelle ; hybridation des modules (distanciel / présentiel) afin d’accompagner le développement de compétences méthodologiques, techniques, transversales.
  • Incitation au travail collaboratif : 4 Salles « intelligentes », pédagogie par projets.

Quel bilan après 6 ans d’expérience ?

Plus de 20 000 apprenants impactés ; 64 diplômés du M2 international insérés (> 92%) ; un travail pionnier de définition de contrats de propriété intellectuelle pour ces productions collectives autorisant maintenant une large diffusion auprès des « universités numériques » ; de nombreuses ressources numériques avec une disponibilité sous deux langues ; des jeux ; des actions de formation de formateurs, d’échanges de pratique, de retour d’expérience… Mais aussi 7 articles avec comité de lecture ; 16 communications (14 à l’international) ; 13 conférences
invitées.

L’analyse de l’efficacité de dispositifs hybrides et leur(s) impact(s) sur l’apprentissage et la réussite des étudiants à partir de 6 situations d’enseignement avec des publics différents
permet de nommer les différentes activités d’enseignement, de les caractériser, et de positionner le degré d’hybridation que l’on peut et que l’on veut atteindre, d’aller vers la proposition de conseils quant à l’architecture de TICE (Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Enseignement). Des éléments d’intérêt aussi pour le décideur dans l’arbitrage des moyens.

En 6 années, une certaine expertise est aujourd’hui transférable. Le rapport sociologique critique sur la compréhension des motivations et des freins de différents acteurs dans l’adhésion et la participation à un programme de formations innovant, dégage à partir des données de terrain spécifiques à Man-Imal, des éléments favorables et transférables à d’autres projets d’envergure sur des dimensions clés : la gouvernance, le travail en équipe à distance, la mobilisation des TICE, l’essaimage des productions, les raisons des non implications.

Quelle suite ?

Le parcours M2 devient Man-imalOH soutenu par I-Site Next (aide de 240 200 euros sur 2 ans) et intègre de nouvelles disciplines : le droit, l’économie, la gestion. Il reste un laboratoire pour l’évaluation des dispositifs hybrides de formation pour une prise de décision concertée dans un contexte multiculturel.

Pour en savoir plus :
https://www.youtube.com/channel/UCXSQkCqewHSJs6g6wbxVr3Q 

Fiche technique du projet

  • Titre du projet : One world, one health
  • Porteur : ONIRIS
  • Type de projet : Projet de formation
  • Axe thématique : Alimentation Nutrition Santé
  • Date de début : juin 2012 - Date de fin : juin 2020 - Durée : 97 mois
  • - Aide totale : 6 000 000€
  • Consortium : ONIRIS, UNIVERSITE DE NANTES, UNIVERSITE D'ANGERS, ESA (ECOLE SUPERIEURE D'AGRICULTURE)
  • Co-financeurs publics : PROGRAMME INVESTISSEMENTS D'AVENIR

Contact

Catherine Magras - ONIRIS
Porteur du programme MAN-IMAL


02 40 68 77 89
https://www.oniris-nantes.fr/etudier-a-oniris/les-masters/man-imal/