Guelt

Le collaboratif incarné ! Créée par Yves Guelt en 1978 à Quimperlé, cette PME innovante est adhérente de Valorial depuis 2010. Spécialisée dans la conception et la construction de machines et de lignes complètes pour l’agroalimentaire et implantée sur un site de production de 7500 m² couverts, GUELT compte aujourd’hui 160 salariés, dont 50 ingénieurs en bureau d’études intégré. Dans son ADN : équipement, service, intelligence collaborative. Rencontre avec Bruno LAURENT, Directeur Général, pilote de cette PME indépendante qui chasse en meute et affiche des ambitions européennes.

Quel est votre coeur de métier ? 

Guelt est concepteur et constructeur d’équipements pour lignes de production, de conditionnement et de conserverie, de l’industrie agroalimentaire, depuis plus de 30 ans. Nous sommes constructeurs-intégrateurs. Côté équipements, nos machines servent à préparer, distribuer, conditionner, contrôler, manipuler, emballer et palettiser. Côté services, nous proposons des interventions techniques sur site, du reconditionnement de machines, des pièces détachées et de l’usinage. Notre PME indépendante a une taille remarquable sur le marché français, mais doit encore se développer à l’échelle de l’Europe. Nos clients sont principalement les IAA, la GMS et les collectivités. Nous réalisons aujourd’hui 7% de notre CA à l’export. Nos axes de développement sont notamment là.

Quelle est votre actualité ?

Tout l’enjeu pour nous aujourd’hui est de maîtriser notre croissance tout en restant indépendant financièrement. Nous avons développé une stratégie d’alliance avec un réseau de quatre PME (ARBOR Technologies, FILLPACK, FOODBIZZ et PICPAC SYSTEMS), ceci à la fois pour l’intérêt technique et commercial, pour créer des synergies, partager, et surtout chasser en meute. Cette organisation permet d’un côté de lisser la production et de l’autre côté de gagner en vélocité et en agilité sur des projets plus innovants et des marchés spécifiques, le tout sur un principe de vases communicants et de partenariats durables. On trouve de la force par la différence et la complémentarité, c’est un esprit commun, avec des outils partagés et de la transparence. Cela nous permet d’atteindre un seuil intéressant de 200 salariés et 20M€ de CA pour pouvoir assurer notre présence en France et un rebond de développement à l’export. GUELT est d’ailleurs en train de se structurer en interne sur ce volet ainsi que sur la communication et le marketing.

Nous sortons par ailleurs d’une grosse période d’actualité avec le CFIA 2016 en mars, et de jolies retombées. Nous avons lancé quelques innovations comme l’OPP2000, la 1ère operculeuse 100% électrique et connectée, avec un nouveau design.

Vous êtes adhérent de Valorial, que venez-vous y chercher ?

Lorsqu’il s’agit de R&D, il faut savoir penser en dehors des schémas établis. La force du réseau Valorial, c’est qu’il est possible d’y trouver des acteurs de qualité qui vont nous accompagner dans les différentes démarches liées aux projets de recherche. Qu’il s’agisse de CIR ou de veille technologique, mais également de conseil, cet accompagnement est primordial.

Les projets communs sont également très enrichissants pour nos équipes et pour la création de nouveaux paradigmes. De plus, en étant intégré dans les projets thématiques, comme la commission Emballage par exemple, nous bénéficions d’un potentiel d’expression et de nouveauté qui nous offre une image très précise des besoins de l’industrie. Cette image peut être un point de départ pour de l’innovation technique ou de services.

Enfin, ce lieu d’expression et de rencontre nous montre à quel point il est important de mieux connaître et mieux se faire connaître, notamment auprès des industriels, des centres de recherche ou encore des établissements d’enseignement supérieur. En somme, Valorial est un outil de connexion entre les différents acteurs du marché qui en temps normal ne se parlent pas ou peu.

Quelle est votre vision de l’innovation ?

Le 1e emballage de sandwich triangulaire c’est GUELT, idem pour l’invention du Skin en operculage, pour la 1e association « carton-plastique » ou « coiffe-socle-operculage », le 1er « Hybrid-flat » etc. Pour être compétitif, il faut se différencier, nous sortons en moyenne une innovation par an, souvent en partenariat avec un client ou un fabricant de film ou d’emballage, pour développer une brique technologique, communiquer, nous démarquer et surtout faire en sorte qu’elle irrigue dans l’ensemble de l’entreprise et sur nos gammes. Nous avons toujours fait du collaboratif et du co-développement, l’innovation technologique et organisationnelle est un véritable état d’esprit.

Nos équipes de professionnels hautement qualifiées, autonomes et polyvalentes, alliées à d’importants moyens industriels et technologiques, garantissent une réactivité et une flexibilité dans la conduite globale et personnalisée des projets.
Le client est au cœur de notre stratégie d’innovation, comme nos salariés. C’est la machine qui doit s’adapter aux problématiques, aux contraintes et aux usages du client et non l’inverse. Pour y parvenir, nous nous appuyons sur notre capacité à écouter et à répondre aux besoins spécifiques, à intégrer au maximum les retours d’expérience en travaillant le plus possible avec l’ensemble des parties prenantes, partenaires et équipementiers, sur un projet innovant tel une ligne de production complète. Nous assurons un dialogue adapté, permanent et continu : une approche originale de l’entreprise. GUELT c’est avant tout une organisation souple, évolutive et optimisée. Les valeurs humaines d’indépendance et de confiance sont primordiales chez nous.

Nous adaptons aussi en permanence nos propres outils de production. Ici l’agilité est de mise. Nous analysons de très près le cycle de vie de nos gammes de machines. Je citerai Yves GUELT, notre Président-fondateur, pour qui « entreprendre, c’est mettre ensemble des intelligences et les faire communiquer ».

Innover c’est aussi être intégré dans un écosystème riche et ouvert. Nous sommes notamment partenaires dans des projets innovants collaboratifs au sein de Valorial et impliqués dans un groupe projet sur les emballages 3.0. Nos machines intègrent de plus en plus de numérique ; aujourd’hui, la transformation digitale de l’IAA est également un enjeu crucial que nous suivons de près, côté usine et côté client.

Contact

Eric Le Normand - GUELT
Responsable technique


02 98 96 20 20
www.guelt.com